Vous avez échappé à la mort mais, cette dernière aurait peut être été plus agréable...
 

Conseil de Guerre [Solo]

 :: La ville :: Les habitations :: Les maisons Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 23 Nov - 3:23


Les sinistres ombres de la période nocturne s'étaient déjà abattus sur le monde, et dans les faits l'extérieur était seulent illuminé par la grâce de l'astre lunaire. C'était là un signe, l'heure des méfaits, des frasques et des créatures n'agissant pas réellement avec de bonnes intentions. Et tandis que les plus sombre aspect de la création s'éveillaient afin de partir en chasse, d'autres se tenaient encore debout mais pour des raisons bien différentes.

Dans cette vaste pièce, éclairée en partie par un feu sauvage et indomptable qui dansait dans l'âtre de l'imposante cheminée tandis que le reste se voyait faiblement englobée dans la lueur de bougies disposés stratégiquement ça et là, quelque chose se tramait. Les ombres dévoilés par cette légère lumière observait un calme exemplaire, immobile, silencieuse, elle se tenait juste là. Droites et fiers, accomplissant leur devoir. Les hampes des hallebardes touchaient le sol, quadrillant quatre coins de la salle ainsi que les entrées. On aurait pu les confondre sans mal avec de véritables armures décoratives à ce point, seul les faibles lueurs rouges situés dans les orbites des masques ou dans les ouvertures des heaumes permettaient de faire la différence avec.

Il aurait pu advenir n'importe quel catastrophe que ces derniers n'auraient pas quittés leur poste sauf ordre contraire. Eh, oui, ils obéissaient, accomplissaient les ordres presque religieusement. Seul la volonté de leur suzerain importait, seul les désirs de leur créateur devaient êtres satisfaits. Et ses désirs, à ce moment précis se trouvaient être disposés sur l'immense table occupant au moins la moitié des lieux.

L'Hochmeister, penché devant celle ci, les deux mains applatis sur ses bords promenait son regard de gauche à droite. Plusieurs cartes occupaient ainsi la dite table. Un oeil aguerri ayant vécu sur ces terres pendant un certains temps serait formel, elles représentaient la ville, des lieux précis en celle ci ainsi que la région alentours de manière plus ou moins correcte. Certains point avaient été par ailleurs embellis par plusieurs tracés au crayon et à l'encre. Sur d'autres, s'élevaient figurines de résines et pièces d'échecs. Oui... Quelque chose se tramait définitivement ici. Une étape nécessaire selon l'armure vivante avant d'entamer toute action quel qu'elle soit. Toutefois, la situation présente n'était qu'initiale. L'oeuvre de cette nuit, allait véritablement commencer sous peu.

Et le signal pour celle ci ne tarda pas à être donné. Soudainement, le bruit d'une poignée que l'on tourne se fit entendre et les portes principales de la salle s'ouvrirent. Les deux factionnaires respectivement à la gauche et à la droite de celle ci à l'intérieur élevèrent leurs hallebardes et frappèrent le sol de la hampe de celles ci tout en rappelant leur main libre vers leur front, se mettant au garde à vous. Pendant ce temps, d'autres armature métallique pénétrèrent dans la salle et se disposèrent bien vite autour de la table, s'inclinant et saluant leur Sire tandis que celui ci relevait la tête. Oh, s'il avait pu sourire... Dieu qu'il l'aurait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une seconde chance :: La ville :: Les habitations :: Les maisons-